Le 11ème historique

HISTOIRE DU 11ème ARRONDISSEMENT DE PARIS

Le 11ème arrondissement de Paris est situé sur la rive droite de la Seine entre les places de la Nation, de la République et de la Bastille.

La superficie du 11ème arrondissement est de 366,6 hectares, ce qui le classe en 12ème position des plus grands arrondissements du Paris intra-muros.

Il est ceinturé par les voies suivantes :

Comme chaque arrondissement parisien, le 11ème est divisé en 4 quartiers administratifs. Du nord au sud de l'arrondissement :

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a0/Paris_11e_arrondissement_-_Quartiers.svg/300px-Paris_11e_arrondissement_-_Quartiers.svg.png

Arrondissement discret, moins touristique que d'autres, le 11ème a joué un rôle exceptionnel dans l'histoire de Paris et de la France. Il fut au cœur du Paris révolutionnaire et des grandes révoltes ouvrières du XIXe siècle. Autrefois quartier ouvrier accueillant un tissu dense d'entreprises artisanales, le 11ème arrondissement est aujourd'hui un arrondissement « branché » notamment vers la place de la Bastille, la rue Oberkampf ou la rue de Lappe, en raison de l'installation de nombreux bars et discothèques.

Les principales places de l'arrondissement, qui, il faut le noter, ont toutes joué un rôle important dans l'histoire française.

Le 11ème arrondissement est l'arrondissement parisien qui possède le plus de stations de métro sur son territoire (25 au total), ce qui en fait un des mieux desservis de la ville.

LES TROIS PRISONS qui ont marqué l'histoire du 11ème arrondissement :

Bastille

Château fort construit sous Charles V à partir de 1370, La Bastille devient une prison d'État sur décision de Richelieu. De nombreux écrivains, victimes de la censure, y séjournèrent (Sade, Voltaire…). Cette forteresse demeure le symbole de la Révolution française. Contrairement à ce que croit la majorité du sens commun, la fête nationale française n'est pas célébrée en mémoire de la prise de la Bastille par des révolutionnaires le 14 juillet 1789 mais pour célébrer la Fête de la Fédération. On désigne particulièrement sous ce nom, la fête qui fut célébrée au Champ-de-Mars de Paris, le 14 juillet 1790, premier anniversaire de la prise de la Bastille.

Petite Roquette

Sise aux emplacements actuels des numéros 143 à 147 de la rue de la Roquette et de la rue Merlin, cette prison, dont la construction débute en 1825 accueille des jeunes détenus âgés de 6 à 20 ans (dont Léo Malet et Jean Genet). En 1932, la Petite Roquette devient une prison pour femmes. Elle fut démolie en 1974. Seul le portail d'entrée est conservé au numéro 147 de la rue de la Roquette.

Grande Roquette

Construite dès 1836, cette prison accueillait les condamnés à mort. Les dalles qui servaient de point d'appui à l'échafaud sont encore visibles devant le numéro 16 de la rue de la Croix-Faubin. La prison de la Grande Roquette fut démolie en 1900.

QUELQUES PERSONNALITES LIEES AU 11ème ARRONDISSEMENT

  • Léon Blum, homme politique, député du 11ème arrondissement. Président du Conseil, c'est-à-dire chef du gouvernement français, en 1936, 1938 et 1946 et Président du Conseil du Front populaire en 1936.
  • Léon Frot, artisan, conseiller municipal du 11ème arrondissement et conseiller général de la Seine. Il fut livré aux Allemands comme otage et fusillé le 13 janvier 1942 à Clairvaux. Il habitait au 32 rue Léon-Frot.
  • Maurice Gardette, artisan, conseiller municipal du 11ème arrondissement et conseiller général de la Seine. Il fut livré aux Allemands comme otage et fusillé le 22 octobre 1941 avec 26 autres otages à Châteaubriant (Loire-Atlantique).
  • Victor Hugo, après la Révolution, aurait déclaré à propos du 11ème arrondissement : « Ce vieux faubourg est un héros ».
  • Le Commissaire Maigret, personnage de fiction créé par Georges Simenon est domicilié au 132 boulevard Richard Lenoir
  • Francis Lemarque, né rue de Lappe, chanteur qui incarnait le Paris populaire de l'après-guerre.
  • François Richard-Lenoir dirige la première manufacture parisienne de coton, rue de Charonne. Il passa pour l'homme le plus riche du XIXe siècle ; il accumula une fortune extraordinaire en découvrant le secret de l'étoffe croisée fil et coton anglaise, le basin, qui faisait fureur à cette époque.
  • Michel-Jean Sedaine, d'abord tailleur de pierre, il commence à écrire en 1745. Il a résidé rue de la Roquette.
  • Paul Verlaine, poète, vécut au 17 rue de la Roquette entre 1882 et 1883.
  • L'écrivain Alain-Fournier fut scolarisé au lycée Voltaire dès 1898.
  • Max Jacob et Pablo Picasso partagèrent une chambre au 150 boulevard Voltaire en 1903.

Le 11ème arrondissement de Paris est un haut lieu important de la culture parisienne, grâce à la présence de nombreux théâtres et salles de concert.

QUELQUES MONUMENTS HISTORIQUES DU 11ème ARRONDISSEMENT :

Fontaine de la Roquette, 70 rue de la Roquette – construite en 1846

http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/memoire/0343/sap01_mh00039159_p.jpg

Fontaine dite Trogneux, puis de Charonne, 61 rue du Faubourg-Saint-Antoine ; 1 rue de Charonne, construite en 1719

http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/memoire/0403/sap01_mh004659_p.jpg

Immeuble du 136, 138 rue Amelot ; 7 rue Jean-Pierre-Timbaud, AUBERT André (architecte)

http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/memoire/0349/sap01_mh00039602_p.jpg

Eglise Sainte-Marguerite, 36 rue Saint-Bernard, LOUIS Victor (architecte)

http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/memoire/0017/sap01_mh082199_p.jpg